Envie de participer ?

Joué-lès-Tours Athlétisme

16

févr. 2021

Une nouvelle figure du JTA

Publié il y a 2 semaines par FRANCOIS SCHELLENBERG

La Nouvelle République a dressé le portrait de Gaylord Silly, nouvelle recrue du JTA. Découvrez l'article de la NR et le parcours de Gaylord.

Le Joué-lès-Tours Athlétisme a réalisé une bonne opération en recrutant Gaylord Silly, transfuge de l’AJ Blois-Onzain. À 35 ans, l’international seychellois espère bien être encore performant sur le tartan. Lorsqu’on retrace sa carrière, les meilleurs souvenirs qu’il évoque concernent inévitablement ceux vécus sur piste. Le 800 m, le 1.500 m et surtout le 3.000 m steeple, c’est ce qui fait vibrer le nouveau sociétaire du Joué-lès-Tours Athlétisme.
Et comme pour tout bon demi-fondeur qui se respecte, le cross-country tient aussi une place importante, avec notamment trois participations aux championnats du monde et d’autres sélections internationales sous les couleurs des Seychelles. Gaylord Silly possède en effet la nationalité seychelloise de sa mère : « Là-bas, la loi dit que si un des deux parents est seychellois, alors l’enfant est automatiquement seychellois, explique le natif de Vendôme. Cela m’a permis de vivre de grands moments et de faire de belles rencontres avec de grands champions. Et puis, les Jeux des îles de l’océan Indien, tous les quatre ans, restent des moments forts. Après deux médailles de bronze, j’ai remporté l’or sur 3.000 m steeple en 2019. L’objectif sera donc de conserver mon titre en 2023 à Madagascar. »
« Retrouver mon meilleur niveau » Lorsque les compétitions auront repris, l’athlète compte en effet revenir à son meilleur niveau de 2017, saison où il réalise 8’57’’71 sur le steeple, « une année particulière car elle faisait suite à une hémorragie cérébrale survenue à l’échauffement lors des championnats de France de cross 2016 au Mans. J’ai mis plusieurs mois pour reprendre en ayant pris soin de consulter des professeurs pour savoir s’il n’y avait pas de risque à refaire du sport intensif. »
Sa ténacité et la passion du demi-fond lui ont finalement permis de redevenir l’un des tout meilleurs de la ligue Centre-Val de Loire avant la crise sanitaire, que l’ex-pensionnaire de l’AJ Blois-Onzain a su mettre à profit sur le plan professionnel. Lors du confinement du printemps 2020, Gaylord Silly décide d’entamer une reconversion professionnelle pour devenir éducateur sportif. Avec pour conséquence une mutation vers le Joué-lès-Tours Athlétisme, où il s’entraîne depuis plusieurs années puisque l’athlète vit dans l’agglomération tourangelle. « Employé aux espaces verts de la ville de Tours, il y a longtemps que je voulais devenir éducateur sportif. Le confinement m’a fait réfléchir et me remettre en question. »
C’est ainsi que Gaylord Silly a intégré l’IPMS (institut professionnel des métiers du sport) en septembre dernier pour préparer le BPJEPS (brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport) en alternance. « La Ville de Joué et le JTA m’accueillent pour effectuer 19 h de pratique avec des publics variés. Il était donc logique que je signe à Joué », explique-t-il. 
S’il n’a pas eu encore l’occasion de porter le maillot bleu et jaune de son nouveau club dans cette période où les compétitions sont à l’arrêt, l’athlète met ce temps à profit pour se régénérer. « Sans objectif, j’ai du mal à m’entraîner car j’ai besoin de savoir où je vais. Alors, je préfère couper totalement pour ne pas me fatiguer psychologiquement. » Des objectifs ciblés, dont courses natures et courses sur route ne font pas partie, pour encore mieux ressentir les frissons du stade encore quelques années.

Repères

· Né le 20 février 1986 à Vendôme. Entraîné par Hervé Davaux.

· Clubs successifs :
US Vendôme (2000-2002),
AJBO (2002-2009)
A3 Tours (2010-2014)
AJBO (2015-2020)
Joué-lès-Tours Athlétisme (2021).

· Records personnels :
800 m : 1’53’’95 (2012),
1.500 m : 3’53’’04 (2017),
3.000 m steeple : 8’57’’71 (2017).

· Palmarès :
Vainqueur des Jeux des îles de l’océan Indien 2019 sur 3.000 m steeple
Champion de France de cross par équipes cadets en 2003
Champion régional de cross court en 2009 et 2011
Vice-champion régional de cross court en 2012, 2013, 2015, 2017 et 2020.

 

Éric NAVARRE
Correspondant NR

Document associé

Commentaires